Compte rendu de la CAPD classe exceptionnelle du 05 juillet

jeudi 5 juillet 2018
popularité : 7%

Ce jeudi 05 juillet se tenait la CAPD avancement pour la classe exceptionnelle.

Pour rappel, la création de cette classe exceptionnelle, avant tout réservée à certaines fonctions, va à l’encontre du principe « même métier, même dignité » que nous défendons.

Le SNUipp-FSU dénonce cette rupture d’égalité et refuse l’idée qu’il y aurait des PE de « seconde zone » qui n’auraient pas les mêmes possibilités de carrière qu’une petite partie de leurs collègues. Ce nouveau grade est clairement un outil managérial de gestion des personnels pour récompenser quelques heureux élus triés sur le volet.

Sur les quelques 1800 PE du département, 60 étaient éligibles, 25 y auront accès au 01/09/2018. Ils étaient 17 au 01/09/2017.
-Pour le vivier 1, étaient éligibles les collègues à partir du 3ème échelon de la hors-classe, les enseignantes et les enseignants ayant exercé certaines fonctions pendant huit ans : direction et chargé d’école, PEMF, CPC ou en éducation prioritaire.
-Pour le vivier 2  : c’est possible à partir du dernier échelon de la hors-classe pour celles et ceux qui n’exercent pas ces fonctions mais qui ont un parcours qualifié « d’exceptionnel » par la hiérarchie.

Mais ce qui détermine la promotion , ce n’est pas le « mérite » professionnel mais le ratio donné par le ministère. Ce nombre permet à l’IA de distribuer les avis.
Pour les 55 promouvables au vivier 1 l’IA avait 7 avis excellents,11 très satisfaisant et 37 satisfaisants.
Pour les 5 éligibles au vivier 2, le ministère commandait 1 avis excellent, 3 très satisfaisants et 1 satisfaisant.

Pour le classement des collègues, le SNUipp-FSU avait demandé de prendre la proximité de la retraite comme principal critère discriminant, seul critère objectif.
Tous les avis excellents ont été promus, mais les avis très satisfaisant et satisfaisant ont été rangés selon 1- l’ancienneté dans le grade, 2- l’échelon, 3- ancienneté dans l’échelon, 4- date de naissance.
Rappelons que la limitation du nombre de promus à 10 % du corps de professeurs des écoles entraînera à terme un accès plus que restreint à cette classe exceptionnelle. Il faudra alors attendre que les places se libèrent...
Pour le SNUipp-FSU, la question de la valeur professionnelle doit être décrochée de la question salariale.

Et pour le dessus du gratin, l’échelon spécial de la classe exceptionnelle accessible pour 20 % des enseignant-e-s de cette classe, 2 collègues l’ont obtenu.

Nos collègues syndiqués ont été contactés suite à la CAPD, si vous souhaitez avoir des informations, n’hésitez pas à appeler le SNUipp-FSU 79