La famille Mouradian doit pouvoir rester en France !

vendredi 29 mars 2013
popularité : 10%

Liana et Khosrov Mouradian sont arméniens. Ils ont 3 enfants : Elen née le 16/01/2002, Milena le 29/07/2004 et Anaïs le 05/01/2012 en France

Les 2 aînées sont scolarisées à l’école C. de Niort.

Ils ont quitté l’Arménie en décembre 2010 (opposants au régime) pour aller en Russie où ils y sont restés 5 jours puis ont été expulsés vers la France en voiture. A Poitiers, ils ont été secourus par la Croix Rouge pendant 2 mois. Ils sont ensuite arrivés à Niort où ils ont été pris en charge par le CADA. Ils ont été déboutés du droit d’asile début 2013 et ont donc dû quitter le CADA le 04/03/2013. Ils sont depuis lors logés à l’hôtel, les aînées dans une chambre, les parents et Anaïs dans une seconde chambre, ils ne peuvent y faire la cuisine ni y recevoir des amis...

Khosrov et Liana ont pris des cours de français au CADA, Khosrov les a arrêtés en mai 2011 quand il a trouvé du travail (6 mois) puis les a repris. Sa femme les a continués et depuis mai 2012 , elle les suit 3 fois par semaine à l’atelier ATAMELCO du Secours Populaire.

Les deux filles aînées sont parfaitement intégrées à l’école qu’elles fréquentent assidûment. Elles sont d’excellents élèves. Elles prennent également des cours de danse au Conservatoire de Niort. Les parents participent aux soirées organisées par l’association des parents d ’élèves et n’ont besoin d’aucun interprète lors des rendez-vous avec le directeur de l’école.

Leur désir le plus fort est de rester en France.

Mais mercredi 27 mars, M et Mme M. ont reçu une OQTF les obligeant à quitter le territoire français dans les 2 mois.

Les expulser signifie ne pas prendre en compte tous les efforts fournis par la famille pour s’intégrer dans la société française, signifie également pour eux, un retour à une vie menacée en Arménie...

Elen , Milena, Anaïs et leurs parents doivent pouvoir rester en France !