CAPD du 4 juillet : Compte rendu

jeudi 4 juillet 2019
popularité : 37%


La CAPD des affectations d’office a eu lieu le vendredi 4 juillet.

Le SNUipp-FSU qui avait alerté les services et la profession depuis longtemps sur ce mouvement des personnels intenable ne peut que déplorer que le ministre n’ait pas entendu nos alertes.

Au final, ce mouvement aura tout de même pu se faire, mais au prix de conditions de travail calamiteuses pour les personnels de l’administration, mais aussi pour les représentants des personnels, qui ont bien souvent travaillé avec des documents arrivés tardivement remaniés dans de multiples versions.


Pour information, quelques chiffres :

2017/2018 : 130 collègues sans poste après la phase 1

50 collègues sans poste après les affectations d’office


2018/2019 : 200 collègues sans poste après la phase 1

61 collègues sans poste après les affectations d’office


On serait tenté de dire : Tout ça pour ça !!!


Le SNUipp-FSU seul, avait préparé une déclaration liminaire assez généraliste en cette fin d’année, et dans laquelle nous alertons enseignants, personnels d’inspection, personnels administratifs sur les dérives de la politique mise en place par les gouvernements successifs depuis plusieurs années.


Lire cette déclaration ci dessous


PDF - 79.4 ko


La majeure partie du travail de vérification et de correction s’était fait lors du Groupe de Travail marathon du mardi 2 juillet.

L’administration qui a travaillé dans l’urgence la plus totale a fait amende honorable et a vraiment pris en compte nos remarques.


Nous rappelons cependant que c’est bien le DASEN qui nomme les enseignants.

La difficulté à ne pas avoir de seconde phase de mouvement est problématique. Il reste de très nombreux collègues à affecter : à l’issue de cette CAPD 61 collègues sont encore sans poste. Ces collègues auront pour certains d’entre eux une affectation en septembre, et d’autres resteront ZDA. (zone départementale d’ajustement) Ils effectueront des missions de remplacement en attendant qu’un support se libère (suite à un congé parental, un congé maladie longue durée … par exemple)

Une partie des postes affectés aujourd’hui ne sont pas complets. L’administration communiquera le complément de ces postes dès que possible.

Pour ce qui est des postes fractionnés, les emplois du temps ne sont pas tous arrêtés définitivement. L’administration ne communiquera les organisations qu’aux collègues dont les emplois du temps sont certains.


Concernant la méthode d’attribution des postes, les représentants des personnels du SNUipp-FSU ont réussi à faire valoir que les discriminants à barème égal soient les suivants :

AGS puis date de naissance. Ce qui n’avait pas été respecté au préalable.

La liste des collègues sans poste a donc été classée selon les barèmes et les discriminants arrêtés en CAPD, puis l’administration a attribué les postes en partant du plus fort barème, en essayant de respecter les souhaits géographiques.

L’administration a aussi tenu compte des situations particulières, notamment avec prescription médicale. Si nous sommes bien conscients au SNUipp-FSU que certaines situations de collègues peuvent être problématiques, le barème du mouvement des personnels est devenu très complexe, et les situations médicales le complexifient davantage.


La liste des nominations a été envoyée dans une lettre du SNUipp-FSU en pièce jointe, et elle est consultable sur le site e-mouvement du SNUipp-FSU muni d’un code acady.

Nous ne mettons pas cette liste en ligne par souci de respect des données personnelles des collègues.


Cette CAPD a finalement été rapide puisque le travail avait été fait en amont. Au SNUipp-FSU, nous ne souhaitons pas multiplier les groupes de travail, car les commissions restent pour nous le vecteur officiel des échanges entre représentants des personnels et administration. De plus, la CAPD fait l’objet d’un PV officiel. Cette année, nous avons cependant décidé, pour le bien-être des personnels d’apporter notre concours à l’administration afin de faire respecter les droits et les textes.

Nous avons d’ores et déjà dit au DASEN que nous ne recommencerions pas cette mascarade l’année prochaine. Le DASEN a dit être favorable à la mise en place de groupes de travail autour du mouvement des personnels très tôt dans l’année à partir de la rentrée prochaine.



Le SNUipp-FSU seul avait envoyé des questions diverses.


Comment seront attribuées les décharges de direction des écoles à 2 et 3 classes l’année prochaine ?


Chaque année, des enseignants remplaçants peuvent si ils le souhaitent demander à faire les compléments de décharge de direction des écoles à 2 et 3 classes.

Les enseignants qui le souhaitent peuvent envoyer un mail au service des ressources humaines pour faire part de leur souhait d’occuper ce poste l’année prochaine. Si c’était un poste déjà occupé cette année, nous vous conseillons de le spécifier, pour faire valoir la continuité du service.


Nous souhaitons avoir la liste de reçus au CAPPEI.


10 collègues qui préparaient le CAPPEI cette année ont réussi la certification. Malheureusement, 2 collègues n’ont pas été certifiés. Nous remarquons qu’il y a chaque année un peu plus d’enseignants qui ne sont pas reçus, alors qu’il y en avait très peu auparavant.

Cette année de formation est très coûteuse en temps et en investissement personnel. Les candidats peuvent repasser le CAPPEI en candidat libre l’année prochaine.


De nombreux enseignants nous ont fait part de difficultés à remplir le LSU. Pouvez-vous nous

expliquer ce qu’il s’est passé ?


Le DASEN a expliqué qu’il y avait des bugs au niveau du serveur académique, mais que ces bugs avaient été rétablis … hier, soit le 3 juillet !

Les enseignants qui ont pour la plupart d’entre eux passé du temps à essayer de rempli ce livret apprécieront.

Nous avons expliqué au DASEN qu’il y aurait certainement des LSU mal remplis ou remplis partiellement, et qu’il ne faudrait pas en tenir rigueur aux enseignants !



Nous souhaiterions aussi avoir des explications sur la prise en compte d’années de services antérieurs pour les PES,notamment pour le mouvement des personnels, car il nous apparaît qu’il y a encore des dysfonctionnements.


L’administration n’a pas été en mesure de nous expliquer pourquoi, pour certains collègues PES l’AGS n’avait pas tenu compte des années de service antérieur (assistant d’éducation, années de travail dans la fonction publique …) alors que cela avait été fait pour d’autres collègues stagiaires eux aussi.



Nous avons aussi ré-interrogé l’administration sur les compte-rendus de rendez-vous carrière. L’administration doit les envoyer aujourd’hui (4 juillet) ou demain.

N’hésitez pas à contacter le SNUipp-FSU si vous avez des questions à ce sujet.


Le premier mouvement des IEN a eu lieu. Cartains changements vont se faire dans notre département.

Monsieur GAY, IEN de la circonscription de Thouars quitte notre département et sera remplacé par Mme CLISSON (actuelle IEN de la circo de Thouars)

C’est Mme Clémentine TAVANT qui devient IEN de la circonscription de Thouars.

Pour le moment, Monsieur Béja continue à assurer le remplacement de l’IEN de la circonscription de Saint Maixent.



Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois