Compte rendu du CDEN du 14 avril 2014

mardi 15 avril 2014
popularité : 8%


Ce dernier CDEN s’est déroulé hier soir à 18h à NIORT. Lors du CDEN qui a eu lieu hier soir, le DASEN n’est revenu que sur 3 mesures :


La crèche Maternelle : abandon de la mesure de fermeture.

RPI Secondigné / les Fosses : fermeture conditionnelle

Niort Georges Sand : fermeture conditionnelle.


Le SNUipp-FSU est intervenu concernant l’école Wilson qui a des effectifs élevés et très fluctuants. L’administration nous a dit qu’elle restait attentive à ce cas et qu’une ouverture serait envisageable à la rentrée, selon l’évolution des effectifs.


Il reste désormais au DASEN 8 postes pour les ajustements de rentrée.

Nous regrettons vivement que tant d’écoles soient encore touchées par des mesures de fermeture.

A Argenton l’Eglise, en concurrence directe avec le privé, une mesure conditionnelle aurait été un signe fort en direction des collègues et des familles.

A Niort Zola maternelle, située en RRS, sur le RPI Clussais le Pommeraie / Mairé l’Evescault, ainsi que dans toutes les écoles situées en milieu rural isolé et dont les effectifs sont proches du seuil.


De nombreux parents étaient mobilisés devant la préfecture pour dire au DASEN que la réalité du terrain ne pouvait se résumer à des chiffres.


Vous trouverez en pièce jointe la déclaration de le FSU CGT au CDEN d’hier soir.

Dans sa réponse aux déclarations des organisations syndicales, le DASEN a déploré la vision "apocalyptique" des représentants des personnels. Il a reconnu que cette rentrée était moins confortable que la précédente, mais selon lui les choses ne vont pas si mal. Il a aussi annoncé que des postes étaient dédiés à la formation continue. Cependant, il confond formation initiale et formation continue. Si les deux sont très importantes, elles ne recouvrent pas les mêmes réalités. Le SNUipp-FSU est de nouveau intervenu pour rappeler que le rôle des représentants des personnels n’était en aucun cas de faire de la co-gestion, mais bien d’œuvrer pour que les conditions de travail des enseignants et les conditions d’apprentissage des élèves soient les plus favorables possibles.



Les organisations syndicales et les parents d’élèves sont intervenus pour défendre les écoles menacées de fermeture. Nous avons rappelé au DASEN que les conditions d’enseignement n’allaient certainement pas en s’améliorant et que les RASED étaient complètement absents de certaines zones du département, que les moyens en remplacement étaient très largement insuffisants, que la formation continue était toujours inexistante, que les effectifs du privé dans le nord du département étaient une menace pour l’école publique ...


Lors de la présentation des mesures concernant les postes en dehors de la classe, le DASEN a justifié son choix de supprimer les missions d’animateurs TICE et de créer 2 postes pleins sur la base d’un "bilan mitigé" du travail accompli jusque là par les animateurs TICE. Ceci n’avait à aucun moment été dit dans les autres instances. Encore une fois, l’administration brille par son mépris des personnels enseignants. Nous rappelons que le SNUipp-FSU est largement intervenu pour que ces collègues puissent bénéficier des 15 points pour mesure de carte scolaire, mais l’administration n’a pas cédé.


Le DASEN a essayé de justifier le nombre impressionnant de fermetures prévues sur la circonscription de Melle en démontrant que depuis plusieurs années, ce secteur avait été épargné.

Le SNUipp-FSU lui a rappelé qu’on ne pouvait pas comparer une secteur comme le mellois, très étendu, avec de nombreuses écoles à 2 ou 3 classes et un secteur comme Saint Maixent / Niort.

Dans la circonscription de Melle, certaines écoles n’ont plus du tout de RASED, n’ont pas d’accès aux infrastructures et sont confrontées à des véritables casse-tête quand il faut faire les répartitions de classe, car beaucoup d’écoles sont en RPI déconcentré. Et c’est encore plus compliqué lorsqu’il y a une fermeture.

Le SNUipp-FSU sera présent auprès de toutes les équipes, de tous les parents d’élèves et de tous les élus lors du CTSD de rentrée.


BRESSUIRE

1 fermeture conditionnelle et 1 fermeture définitive
Mauléon Martin mat : fermeture conditionnelle
Moncoutant mat : fermeture définitive

1 ouverture définitive

Bressuire Noireterre : ouverture définitive


MELLE

3 fermetures conditionnelles et 4 fermetures définitives
Melle Yvonne Mention Verdier élém : fermeture conditionnelle
Celles sur Belle élem : fermeture conditionnelle
RPI Sauzé Vaussais / Montalembert : fermeture conditionnelle
RPI Chef Boutonne Fontenille : fermeture définitive
RPI Les Fosses / Secondigné Sur Belle : fermeture conditionelle
RPI Clussais la Pommeraie / Mairé L’evescault : fermeture définitive
RPI Prailles Aigonnay : fermeture définitive


PARTHENAY

2 fermetures définitives
RPI Champdeniers Saint-Denis : fermeture définitive
RPI Cours / Xaintray / Surin : fermeture définitive

 

1 ouverture conditionelle

Azay sur Thouet primaire : ouverture conditionelle

(ajouté à la demande du SNUipp-FSU lors du groupe école)


THOUARS

2 fermetures définitives et 1 fermeture conditionnelle
Argenton l’Eglise : fermeture définitive
Thouars F. Buisson : fermeture définitive
RPI La Chapelle Gaudin / Moutiers sous Argenton : fermeture conditionnelle

 

2 ouvertures conditionnelles et 1 ouverture définitive
RPI Luché Thouarsais / Ste Gemme : ouvertures conditionnelle
RPI Saint Jouin de Marnes / Irais / Marnes : ouvertures conditionnelle
RPI Etusson / Saint Maurice le Fougereuse : ouverture définitive


NIORT OUEST PRE-ELEMENTAIRE

1 fermeture définitive
Niort Emile Zola mat : fermeture définitive
1 ouverture conditionnelle
Niort Emile Zola elem : ouverture conditionnelle


NIORT SUD
2 fermetures définitives
Frontenay Rohan Rohan : fermeture définitive
Niort G. Sand : fermeture conditionnelle


2 ouvertures définitives et 1 ouverture conditionnelle
Niort Pierre de Coubertin élem : ouverture définitive
Niort Les brizeaux : ouverture définitive

St Maxire élem : ouverture conditionelle. (ajouté à la demande du SNUipp-FSU lors du groupe école)



NIORT ADJOINT IA

3 fermetures conditionnelles et 1 fermeture définitive
St Hilaire La pallud prim : fermeture conditionnelle
Mauzé sur le Mignon élem : fermeture conditionnelle
RPI Amuré / Sansais / Saint Georges de Rex : fermeture définitive
Chauray st Exupéry maternelle :
ouverture conditionnelle



NIORT SAINT-MAIXENT
4 fermetures définitives et une mesure de fermeture abandonnée
Echiré mat : fermeture définitive
Ste Néomaye prim : fermeture définitive
RPI La mothe St Héray / Exoudun : fermeture abandonnée (cette mesure avait été envisagée lors du groupe de travail, mais elle a été abandonnée)


1 ouverture conditionnelle et 1 ouverture définitive

Niort J.Jaurès prim : ouverture définitive
La crèche Airault prim : ouverture conditionnelle


Les 3 postes plus de maitres que de classes :

Mauzé Thouarsais élem (circo Thouars)
Mauléon élem prim (circo Bressuire)
Lezay élem (circo Melle)

Ces postes particuliers qui ont vu le jour l’année dernière et qui sont une revendication portée par le SNUipp-FSU depuis des années sont très appréciés par les équipes qui en bénéficient déjà. Ils permettent de penser la classe autrement et d’aborder un travail d’équipe plus serein.

Le SNUipp-FSU souhaite que ce type de postes soit étendu à de nombreuses autres écoles.

 

remplacement :


Création de 2 postes de remplaçants. Cette mesure va permettre d’améliorer un peu les Le SNUipp-FSU a demandé où seraient implantés ces postes, mais l’administration n’a pas encore pris sa décision. La question sera de nouveau abordée lors de la CAPD du vendredi 4 Avril.




Navigation

Articles de la rubrique

  • Compte rendu du CDEN du 14 avril 2014