Compte-rendu de la CAPD du 5 septembre

lundi 8 septembre 2014
par  
popularité : 7%

Affectations de rentrée.

Le SNUipp-FSU est largement intervenu pour que le barème soit respecté pour tous les collègues au cours de ces affectations.

Même si certaines situations personnelles sont à prendre en compte, pour le SNUipp-FSU, les affectations de rentrée doivent se faire dans les règles du mouvement, donc dans le respect du barème avant tout.

Le SNUipp-FSU effectue un important travail de préparation de ces instances en étudiant la situation de TOUS les collègues (syndiqués ou non) Les rapports avec l’administration sont donc parfois vifs, mais nécessaires, puisque nous avons obtenu de nombreux changements qui permettent un meilleur respect des règles.

Le SNUipp-FSU a posé une liste de questions diverses afin d’éclaircir de nombreux points sur cette rentrée.

1-Comment sera organisé le temps de travail des compléments de service, le mercredi matin ? Tous les mercredis matins seront-ils travaillés par les compléments de service ?

Le temps de travail des compléments de services sera organisé comme l’an dernier. Les secrétariats de circonscription travaillent à établir la liste des mercredis matins que ces collègues devront faire dans leur école de rattachement.

Le SNUipp-FSU des Deux-Sèvres a fait remarquer à plusieurs reprises lors de cette CAPD que les changements de rythmes scolaires désorganisaient complètement le temps de travail des collègues et qu’il induisait la perte de droits, comme le droit à temps partiel ou le droit à participer à des réunions d’informations syndicales.

2- La journée de décharge des directeurs de 1 à 3 classes passe de 2 à 4 journées, comment compter vous les répartir ?

La nouvelle définition du temps de décharge des directeurs se fera conformément aux nouveaux textes. Le SNUipp-FSU restera très vigilant sur ce dossier. N’hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez des difficultés à ce sujet, nous vous accompagnerons dans vos démarches auprès de l’administration.

3- Quelle sera l’organisation pour la formation continue cette année ?

Seuls les stages statutaires nouveaux directeurs, PES et nouveaux enseignants en ASH seront proposés dans le cadre de la formation continue cette année. Autant dire qu’il n’y aura encore aucune amélioration cette année.

Des modules de formation liés au dépouillement des DUER dans le cadre du CHSCT seront proposés sur le thème du stress et des analyses de pratique. Il ne nous a pas été possible de savoir précisément sur quel temps ce serait pris.

Pour le SNUipp-FSU, le constat est aussi clair qu’alarmant : il n’y a plus de formation continue.

Malgré tout, le SNUipp-FSU continuera à mener des actions et à porter devant l’administration le besoin de formation en présentiel sur le temps de travail.

Comment vont être informés les collègues de l’existence des modules de formation ASH ?

Nous n’avons pas eu de réponse à cette question.

Nous demandons la tenue d’un conseil de formation.

Nous n’avons pas eu de réponse à cette demande.

Comment vont s’organiser les animations pédagogiques

Là encore, rien n’est clairement établi, il y aura à priori 6 à 9 heures de formation Magistère.

Pour le SNUipp-FSU, cette pseudoformation à distance ne répond en rien aux besoins des collègues et c’est encore une atteinte au droit à la formation.

4- Quel est le nombre de PES à la rentrée ? Combien ont été renouvelés ou prolongés ? Comment va se dérouler la formation des C2 (PES temps plein) cette année ?

Il y aura cette année 37 PES à temps plein dans des classes. Ces stagiaires ne bénéficieront à priori d’aucune formation digne de ce nom.

L’administration est en attente de précisions de la part du rectorat sur ce sujet. Une semaine après la rentrée, il serait temps !

5- Est-ce qu’une formation CLES et C2I2E sera proposée aux T1 qui ne sont pas titulaires de ces certifications ?

Là aussi, la DSDEN des Deux-Sèvres n’a pas la main sur ce dossier et est en attente des propositions du rectorat ! (bis)

6- Quelle organisation pour les RIS cette année, un nouveau décret fixe une ris sur le temps de travail devant élève.

Le SNUipp-FSU 79 n’est pas d’accord avec le DASEN sur l’interprétation des nouveaux textes qui régissent le droit syndical.

Cela n’augure rien de bon pour ce qui est des rapports avec l’administration concernant le droit syndical.

7- Comment se dérouleront les demies journées de concertation sur la proposition des nouveaux programmes ? (avant le 15 octobre)

Là aussi, la DSDEN des Deux-Sèvres n’a pas la main sur ce dossier et est en attente des propositions du rectorat et du ministère ! (ter)

8- Comment vont se passer les réunions éclore ?

En cette rentrée de nombreux collègues nous ont interpellés sur ces réunions qui viennent s’ajouter aux nombreuses réunions pour les directeurs et pour tous les collègues.

Le DASEN a bien précisé que ces réunions n’étaient pas obligatoires. Seules les réunions du comité de pilotage ouvriront droit à un remboursement des frais de déplacement. Les autres ne sont que des invitations et ne seront pas remboursées. Nous invitons les collègues à ne pas se déplacer sans ordre de mission.

Il est trop facile de s’appuyer encore une fois sur la bonne volonté des enseignants.

De plus, le SNUipp-FSU des Deux-Sèvres ne voit toujours pas l’utilité de ces nouveaux réseaux.

9- Pouvons nous avoir une explication sur les changements d’horaires de certaines écoles au cours de l’été ?

Seules 3 communes ont fait une demande auprès de la DSDEN en dehors des délais prévus (le 6 juin 2014)

Ce sont les communes de Saint Laurs, Saint Martin de Bernegoue et Melle.

10- Pourrait-on avoir une idée du nombre des moins de 3 ans scolarisés dans les écoles du département ? Et dans quelles conditions ( effectif des classes d’accueil, cours simple ou non.)

Des réponses seront apportées lors du prochain CDEN.


Documents joints

Déclaration liminaire SNUipp
Déclaration liminaire SNUipp

Navigation

Articles de la rubrique

  • Compte-rendu de la CAPD du 5 septembre