Compte rendu groupe de travail direction

vendredi 20 décembre 2019
popularité : 9%

Le DASEN par intérim des Deux-Sèvres, et sur instruction ministérielle, a organisé un groupe de travail départemental sur la direction d’école. En parallèle se tient un comité de suivi national présidé par le Ministère, composé des organisations syndicales représentatives et des personnalités qualifiées (IA-DASEN, IEN-A, …).

Le SNUipp-FSU s’interroge sur les réelles marges de manœuvre de ces comités et leur objet. La situation des directeur·trices d’école et les problématiques de la fonction sont largement connues (missions, temps, indemnités, formation, …). De plus, les IEN de chaque circonscription ont organisé des réunions de concertation sur la base du volontariat où les directeur·trices ont pu faire remonter leurs inquiétudes. Le SNUipp-FSU souhaite que ces discussions aient pour objectif d’obtenir de réelles avancées pour tous·tes les directeur·trices d’école, en particulier l’augmentation des temps de décharge, l’affectation dans toutes les écoles de personnels sur des missions pérennes d’aide à la direction et au fonctionnement de l’école et l’augmentation des rémunérations de tous·tes. Le ministère doit prendre réellement la mesure du mal-être en apportant des réponses ambitieuses pour améliorer les conditions de travail de toutes et tous. Cela passe par de premières annonces immédiates qui ne peuvent être une fois de plus reportées.

Pour rappel, le SNUipp-FSU a proposé 15 mesures concernant la direction d’école, qui permettraient une réelle amélioration des conditions de travail des directeur·trices et qui renforcerait le travail d’équipe.

Des directeur·trices d’école étaient choisi·es par les IEN et invité·es pour parler de leur vision de la direction et des problématiques qu’ils/elles rencontraient. Il ne s’agissait pas d’une audience paritaire, aussi les 4 organisations syndicales présentes en CTSD (FSU-CGT, UNSA, FO, SGEN) étaient invitées à présenter un·e seul·e représentant·e, donc… sans tenir compte des résultats des élections qui sont l’expression de la profession. Pour le SNUipp-FSU 79, améliorer la situation des collègues du 1er degré, cela commence par écouter et respecter la parole de la profession, ce que ne fait pas l’administration en ne tenant pas compte des résultats des élections professionnelles où la FSU a été élue largement majoritaire par la profession.

Le SNuipp-FSU 79 a écrit au DASEN pour lui rappeler que nous étions engagé·es au sein du mouvement social contre la réforme des retraites et qu’ une nouvelle mobilisation était annoncée ce jeudi 19 décembre dans le département, aussi, nous ne pouvions répondre à son invitation. De plus, nous lui avons rappelé la représentativité des différentes organisations syndicales dans notre département, émanant des dernières élections professionnelles, et que nous souhaitions que celles-ci soit respectée.


Trouvez ici le 4 pages sur la direction d’école ainsi que les mesures proposées

PDF - 643.2 ko



Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123

Brèves

Le Kisaitou

mardi 3 septembre 2019