La gestion de crise : le RSST durant le confinement

vendredi 17 avril 2020
popularité : 6%

Après 1 mois de confinement, la France compte ses morts victimes du coronavirus. Cet épisode, aussi dramatique soit il, nous montre à quel point la 5ème puissance mondiale n’était pas du tout préparée... contrairement à ce qu’ont pu dire nos gouvernants. Pire, le déconfinement désormais évoqué à plusieurs reprises par des ministres est le fruit de pressions diverses et variées de dirigeants d’entreprises ou de syndicats patronaux tel que le medef. Ainsi, et on le voit très clairement, la gestion de la crise n’est pas sanitaire mais bien économique.

Pour le SNUipp-FSU 79, c’est insupportable !

Aussi, parallèlement à ce confinement, des collègues (enseignants, AESH, infirmières...) sont sur le terrain pour accueillir dans les écoles les enfants de personnels soignants et des autres personnels indispensables à la gestion de crise.

A ce titre, lors du CHSCT départemental par visioconférence du vendredi 10 avril, la DSDEN (représentée par M. Stoll) nous a assuré que chaque établissement était équipé pour prévenir toute contagion du virus. Pourtant, selon les échos de collègues volontaires sur le terrain , la situation semble être autre. En effet, des écoles n’ont pas de gel hydroalcoolique, de gants...

La DSDEN nous a également signalé le fait que des infirmières se sont déplacées dans les 31 établissements du département pour former tous les volontaires. Peut-être, sauf que...seuls les collègues présents lors de la venue de l’infirmière ont pu bénéficier de ces informations ! Les collègues volontaires les jours suivants n’ont, quant à eux, reçu aucune information...pourtant bien indispensable.

Le SNUipp-FSU 79 dénonce tous ces manquements et demande à ce que les personnels volontaires puissent accueillir les enfants dans des conditions ne mettant pas leur santé en danger.

Pour tout dysfonctionnement , manquement ou défaillance quant à l’accueil des enfants, nous invitons les collègues à remplir le Rsst (registre de sécurité et santé au travail). Pour toutes situations vous apparaissant non conformes s’agissant de votre santé ou de votre sécurité au travail vous devriez remplir ce registre.

Monsieur l’Inspecteur de santé et sécurité au travail précise lui même que les dysfonctionnements liés à cette crise doivent être inscrits dans le RSST. Le médecin de prévention nous a aussi fait savoir qu’en cas de suspicion à une contamination ou contamination, il faut faire un signalement pour que cette contamination puisse être considérée comme accident de service. Ce signalement peut être fait par le biais du RSST ou directement à sam@ac-poitiers.fr.

Le RSST est dématérialisé et se trouve dans l’intranet. Il suffit alors de cliquer sur la petite cloche dans le bandeau en haut à droite, comme indiqué sur la capture d’écran ci-dessous (cliquer sur l’image pour agrandir)

PNG - 465.7 ko



Agenda

<<

2020

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois