Compte-rendu de l’audience FSU CGT avec Monsieur le Directeur Académique.

jeudi 7 mai 2020
par  
popularité : 18%

Compte-rendu de l’audience FSU-CGT avec Monsieur le Directeur Académique.

Des représentants de la FSU-CGT ont été reçus le mardi 5 mai par le Directeur Académique.

Globalement, le ton adopté par l’administration face à cette rouverture ddes établissements scolaire est à la prudence.

Le maître-mot est : « On ne réouvre pas si on n’est pas prêt ».

L’administration soutiendra les équipes qui demanderaient un report de l’ouverture des établissements car dans l’incapacité d’assurer la sécurité sanitaire de toutes et tous.

Monsieur le DASEN et Madame l’IENA ont répondu à toutes nos questions,

- Concernant les personnels fragiles ou ayant un conjoint ou un enfant présentant des fragilités : pas d’obligation de reprendre en présentiel. Beaucoup de souplesse. Il n’a pas été évoqué de pathologies particulières. Le DASEN a même parlé des « personnes qui se sentent trop fragiles pour reprendre  ». Néanmoins ces collègues devront fournir un certificat médical.

- Il faut éviter le brassage, donc les remplaçants rattachés à une école seront sur cette école ou une autre, pas de multiplication des lieux d’intervention. De même les personnels effectuant des compléments de service ne seront plus itinérants sur plusieurs écoles. Les Rased seront affectés à un groupe d’élèves sur une école ou bien travailleront en présentiel. Les AESH qui partagent leur temps de travail sur plusieurs établissements devront privilégier un seul établissement par semaine.

- À la question de la responsabilité en cas de contamination, si plainte : c’est l’État qui sera responsable, pas de responsabilité des enseignants, des directeurs, des chefs d’établissement...

- Si une école ouvre et qu’un enseignant s’aperçoit qu’on ne peut pas mettre en œuvre le protocole, quelle est la marche à suivre ? : alerter aussitôt l’IEN, l’école pourra être fermée jusqu’à ce qu’un nouveau plan de déconfinement soit décidé. Nous conseillons de saisir également une fiche RSST dans l’intranet, Cf. article concerné dans cette lettre.

- École à la carte ? Les parents ne pourront pas décider de mettre les enfants quand bon leur semble. Ils envisagent de fonctionner par quinzaine mais avec des ajustements à la marge...

- Masques : des masques seront fournis par l’EN pour les enseignants. Le DASEN espère les avoir jeudi 07/05 pour le 1er degré, semaine du 18 pour le 2nd degré... Nous avons questionné le DASEN sur le nombre de masques fournis à chaque enseignant. Les réponses ne sont pas claires. Tout dépendra du nombre de masques fournis par le ministère. La DSDEN en a commandé de son côté...

- La continuité pédagogique sera assurée par des enseignants qui ne seront pas en présentiel, hors de question de faire du présentiel et du distanciel.

Notre analyse, c’est que globalement, ce ne sont pas les enfants les plus fragiles qui vont revenir en classe, et que l’argument de la réouverture pour mettre fin aux inégalités sociales engendrées par la crise sanitaire ne tient pas.

Si nous comprenons que la souplesse peut permettre d’adapter au mieux la réouverture des écoles selon les territoires et les besoins, nous avons aussi fait remarquer au DASEN qu’elle était source d’inquiétude et d’anxiété pour les enseignants. Nous avons avisé le DASEN que depuis l’annonce de la réouverture des écoles, les enseignants et notamment les directeurs étaient très sollicités par les élus et les parents et que cela générait des situations difiiciles à vivre.

Nous invitons les équipes qui rencontrent des difficultés à renvoyer les responsabilités aux IEN, seuls supérieurs hiérarchiques dans le premier degré.


Agenda

<<

2020

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois