La priorité du ministère : les vacances apprenantes !!!

mercredi 17 juin 2020
popularité : 17%

Depuis l’annonce, du président de la République, dimanche 14 juin, de l’accueil de tous les élèves à partir du 22 juin, de manière obligatoire et selon les règles de présence normale, la profession n’a encore reçu aucune information de la part de l’institution.

Alors que nous étions dans l’attente du « protocole allégé » pour préparer le retour de tous les élèves,

un mail du ministère arrive enfin mardi soir sur toutes les boîtes école. 

Et bien non ce ne sera pas encore le fameux protocole sanitaire mais des flyers pour assurer la promotion des « vacances apprenantes » auprès des familles !

Mais de qui se moque-t ’on ?

  • - Des directions d’école et des enseignant-es qui encore une fois se retrouvent seul-es pour faire face aux annonces médiatiques.
  • - Des familles qui attendent une reprise normale de l’école alors que nous ne savons pas pour le moment si le nouveau protocole pourra garantir l’accueil de tous les élèves.

Toujours sous couvert de la crise sanitaire, le ministre de l’Education Nationale n’a qu’un seul objectif en tête avec le dispositif « les vacances apprenantes » :

continuer son plan de réformes à marche forcée pour une école libérale avec une individualisation des parcours des élèves.

Cette école nous n’en voulons pas !

« Les vacances apprenantes » ne vont pas permettre de lutter contre les inégalités.

Ce n’est pas ce dispositif qui va permettre de rattraper le retard. Si le contexte sanitaire le permet, c’est un retour à un fonctionnement d’école normale qu’il faut et non moults dispositifs pour casser l’École.

Pour ce dispositif, le ministère débloque une enveloppe de 200 millions d’euros.

Une somme colossale qui pourrait être investie dans l’école en créant les postes nécessaires pour arriver à une baisse des effectifs généralisés,

la mise en place de maîtres supplémentaires, d’enseignant.e.s spécialisé.e.s .

Tout cela pour reconstruire tout ce que cette crise sanitaire aura chamboulé.

200 millions qui auraient pu servir à la revalorisation salariale tant attendue par la profession.

Mais non, le ministère s’acharne à mettre en place un système libéral.

Les vacances ne doivent pas être accolées à la pédagogie mais à l’éducatif.

L’école s’est arrêtée le 13 mars et devra reprendre là où elle s’est arrêtée en septembre en y mettant de véritables moyens auprès de tous les élèves.


 Le SNUipp-FSU 79 appelle les collègues :

  • - à ne pas remplir et transmettre les tableaux qui vont stigmatiser les élèves et sans aucune règle concernant la RGPD
  • - à ne pas diffuser ces documents auprès des familles,
  • - à ne pas se porter volontaire sur ce dispositif qui nuit gravement à l’École !

Nous le répétons, Blanquer l’a rêvé, le Coronavirus le permet.

Ne soyons pas dupes et disons non à une uberisation de l’école pensé par le lobbying ultralibéral, de l’Institut Montaigne avec des gros noms du cac 40 soutenu par Blanquer.


Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois