bilan carte scolaire 2019-2020

lundi 21 septembre 2020
par  
popularité : 16%

 La carte scolaire 2020 restera dans les mémoires !

Jamais une carte scolaire se se sera aussi mal passée ! Rappelons déjà que ça partait mal avec 19 postes à rendre pour notre département, ce qui n’est jamais un bon début. Avec une main comme ça au poker, on a tendance à se coucher de suite...
Mais le ministre Blanquer est un joueur ! Il a annoncé ne pas vouloir fermer de classes dans les communes de moins de 5000 habitants sans accord du maire. Pour un département rural comme le nôtre, le nombre d’écoles « fermables » se réduisait donc brutalement !
Si ces annonces étaient venues de n’importe qui, on aurait tout de suite cru au bluff, mais le ministre est un mauvais ! Aussi a-t-il fallu compter sur une autre contrainte : de nouvelles règles de carte scolaire, comme les GS, CP et CE1 à 24 !

Autant dire que l’espérance de vie des postes hors la classe tels que RASED, PDMQDC était sur le point de fondre comme la mer de glace dans les Alpes !

Là dessus, alors qu’on pensait déjà avoir atteint le fond est arrivé le-la covid (on ne veut exclure personne). Plus personne dans les écoles, les remontées d’effectifs quasi-nulles, la mise au point d’argumentaire pour défendre les écoles quasi-impossible, et une administration qui ne transmettait pas les documents de contrôle… Notre organisation syndicale s’est alors adressée au DASEN et à la rectrice afin d’appuyer la demande de moratoire ou à minima de report des opérations de carte scolaire. Au regard du contexte, une rentrée scolaire sans aucune fermeture de postes était à nos yeux justifiée.

Les CTDS ont pourtant eu lieu, dont la première en visioconférence (avec les difficultés que cela implique) qui a été l’objet de 37,5 fermetures (dont 17,5 postes de PDMQDC qui ont payé le plus lourd tribut) contre 9 ouvertures. On a également assisté au « déplacement » de 12 postes de brigades, afin de mieux les répartir dans le territoire. (Voir le compte rendu détaillé)
La seconde phase a elle aussi été épique, étant donné qu’au mois de juin, les TPS de nombreuses communes n’avaient toujours pas été inscrits ! L’administration nous a même fait retravailler à partir des même effectifs que pour février : un comble du mépris… On a donc assisté à de nouvelles fermetures conditionnelles et quelques ouvertures ou réouvertures. (Voir le compte rendu détaillé)
Pour le CTSD de septembre, là encore c’est sans documents qu’il a fallu travailler ! Si le DASEN n’a procédé qu’à des ouvertures ou des réouvertures (Voir le compte rendu détaillé), le SNUipp-FSU n’est pas dupe et voit bien que le bilan de l’année est bien de -18 postes, que quasiment tous les postes de plus de maîtres que de classe ont été supprimés ainsi qu’un nombre important de postes de Brigades.
Le SNUipp-FSU 79 ne peut évidement pas se satisfaire de cette année 2019-2020. Nous appelons à un retour du qualitatif dans les écoles, à une prise en compte des souffrances des enseignants, qui doivent encore et toujours pallier aux incompétences de nos ministres. Ce sont les enseignants qui doivent se débrouiller pour accueillir le mieux possible les élèves avec le si peu qu’on leur donne !

L’année 2020 sera évidement une nouvelle année de lutte et le SNUipp-FSU sera là !


Agenda

<<

2020

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

STAGES SNUIPP

mercredi 4 septembre 2019

RIS de secteur SNUipp

mercredi 4 septembre 2019

RIS sur temps de travail

mercredi 4 septembre 2019