Du salaire des professeurs des écoles

jeudi 7 janvier 2016
popularité : 4%

On entend partout que les professeurs n’ont pas à se plaindre de leur salaire. Cela est devenu un discours y compris chez les enseignants eux-même. Pourtant même l’OCDE à travers une étude sur le salaire des professeurs en Europe effectue un constat affligeant.

On entend partout que les professeurs n’ont pas à se plaindre de leur salaire. Cela est devenu un discours y compris chez les enseignants eux-même. Pourtant même l’OCDE à travers une étude sur le salaire des professeurs en Europe effectue un constat affligeant.

La dernière étude de l’OCDE prend enfin en compte l’intégralité du salaires des enseignants à savoir :

- les salaires statutaires

- les heures supplémentaires

- les primes


Un salaire en fonction de l’âge des élèves

Ce que l’on constate en premier lieu c’est une inégalité des salaires des enseignants en fonction de l’âge de leurs élèves.

Selon l’OCDE, un enseignant du primaire aurait un salaire net moyen annuel environ 15 % inférieur à celui d’un enseignant du collège et environ 22 % inférieur à celui d’un enseignant du secondaire.


Un salaire de 54 % inférieur à celui de son voisin allemand

En effet, un professeur des écoles français gagne 17 % de moins que la moyenne de ses homologues européens quand un professeur de lycée se situe juste 2 % en dessous de cette moyenne (3 % pour le collège). On atteint même des écarts de 54 % avec le voisin allemand, de 28 % avec le voisin néerlandais et de 14 % avec le voisin finlandais.


Tout ceux qui pensent que moins payer les enseignants permet d’économiser de l’argent public ne se réjouissent pas trop vite. En effet, cette étude montre aussi, sans toutefois y voir une corrélation, que les système éducatifs performants sont aussi ceux qui offrent des salaires élevés à leurs enseignants, surtout dans les pays au niveau de vie élevé.



Brèves

Le Kisaitou

samedi 2 septembre