Dotations départementales

lundi 13 février 2017
par  
popularité : 1%

Le SNUipp-FSU dévoile la carte de la répartition département par département des 4 311 postes supplémentaires créés à la rentrée prochaine.

Alors qu’est prévue une baisse globale des effectifs d’élèves, la plus grande partie* des 4 311 postes supplémentaires créés pour la rentrée prochaine a été distribuée dans les départements. Aucun ne perd de postes, mais les dotations ne sont pas toujours en adéquation avec la réalité des besoins. Et de fait, si certains départements devraient connaître de meilleures conditions d’enseignement et d’apprentissage, d’autres ne verront pas d’amélioration.

Cliquer sur l’image

PDF - 817.2 ko

*4 162,5 postes ont été distribués dans les départements. 63,5 restent à l’être dans quelques académies pour des missions spécifiques et 85 le seront ultérieurement dans le cadre de nouvelles conventions rurales.

On connaît les priorités affichées par le ministère mais aussi les besoins recensés dans les départements. Dès lors, comment résoudre les problèmes de remplacement et donner de l’air aux départs en formation continue ? Comment restaurer les RASED - notamment les postes G - tout en renforçant l’éducation prioritaire ? Comment assurer toutes les décharges de direction et organiser les allègements de service pour les enseignantes et les enseignants des REP+, le tout dans de bonnes conditions pour les élèves ? Comment augmenter les postes de « Plus de maîtres que de classes », plébiscités à 86% d’après une enquête du SNUipp et mieux scolariser les élèves de moins de 3 ans ? Et comment, dans le même temps, engager enfin la baisse du nombre d’élèves par classe, principale attente des enseignantes et des enseignants ?

Un investissement de long terme

C’est à ces questions qu’il va falloir répondre tout au long des opérations de carte scolaire qui vont démarrer, opérations qui risquent bien de tourner à la quadrature du cercle. Les suppressions massives de postes des années Sarkozy n’ont pas été suffisamment compensées. Pour le SNUipp-FSU, c’est bien d’un projet constant et d’un investissement conséquent, inscrit dans la durée, dont l’école a besoin.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Dotations départementales