Lutte contre les discriminations à l’école : textes officiels

mardi 23 octobre 2012
par  
popularité : 4%

De la mixité à l’égalité : BO HS n°10 du 2 novembre 2000 : http://www.education.gouv.fr/bo/200...

L’éducation à la sexualité dans les écoles, les collèges et les lycées : Circulaire du 17 février 2003 - BO n°9 du 27 février 2003 http://www.education.gouv.fr/botext...

Mémoire de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions : Circulaire N°2005-172 DU 2-11-2005 http://www.education.gouv.fr/bo/200...

10 mai 2006 : Mémoire de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions : Encart du BO n°16 du 20 avril 2006, avec textes en annexe http://www.education.gouv.fr/bo/200...

Préparation de la rentrée 2008, Circulaire n° 2008-042 du 4-4-2008 : http://www.education.gouv.fr/bo/200... Parmi les grandes orientations prioritaires : lutter contre toutes les violences et toutes les discriminations, notamment l’homophobie L’école doit offrir à tous les enfants des chances égales et une intégration réussie dans la société.

Sa mission est donc aussi de promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes, de permettre une prise de conscience des discriminations, de faire disparaître les préjugés, de changer les mentalités et les pratiques.

Au sein des établissements, une importance particulière devra être accordée aux actions visant à prévenir les atteintes à l’intégrité physique et à la dignité de la personne : violences racistes et antisémites, violences envers les filles, violences à caractère sexuel, notamment l’homophobie. Par tous les moyens, prévention et sanction, la lutte contre la violence dans et autour des établissements demeure une priorité absolue.

Enseignement de la Shoah à l’école élémentaire : BO n° 29 du 17 juillet 2008 : http://www.education.gouv.fr/bo/200...

Livret pédagogique : http://www.shoah.education.fr/

Circulaire de rentrée 2009 : http://eduscol.education.fr/D0236/0...

Le refus des discriminations L’École est un lieu où s’affirme l’égale dignité de tous les êtres humains : la communauté éducative doit faire preuve de la plus grande vigilance et de la plus grande fermeté à l’égard de toutes les formes de racisme, d’antisémitisme, d’homophobie et de sexisme. Tout propos, tout comportement qui réduit l’autre à une appartenance religieuse ou ethnique, à une orientation sexuelle, à une apparence physique, appelle une réponse qui, selon les cas, relève des champs pédagogique, disciplinaire, pénal ou de plusieurs d’entre eux. Les règlements intérieurs doivent impérativement mentionner le refus de toutes les formes de discrimination et les nommer clairement, ainsi que l’interdiction de tout harcèlement discriminatoire portant atteinte à la dignité de la personne. Il en va de même pour les propos injurieux ou diffamatoires.


Navigation

Articles de la rubrique