Groupe de Travail CTA du 19.01.21 : postes 1er et 2nd degré,

mardi 12 janvier 2021
par  
popularité : 27%

Projet Budget 1er degré rentrée 2021

Le ministère a annoncé lors du Comité Technique Ministériel que notre académie conserverait le même nombre de postes malgré une baisse prévue de 2625 élèves.

Choix académiques
 L’académie reprend les priorités ministérielles 2021 qui sont :
- Dédoublement des classes de grande section de maternelle en REP+ : l’académie chiffre cette mesure à 27 postes ;

- Poursuite du plafonnement des effectifs à 24 élèves par classe en CP et CE1 hors éducation prioritaire : l’académie chiffre cette mesure à plus de 150 postes mais indique que c’est un objectif à atteindre d’ici 2022 et met comme objectif pour cette année 74 postes ;

- Augmentation des décharges des directeurs-trices d’école
1 à 3 classe : +2 jours /an,
9 classes élém et primaire : passage de ⅓ à ½,
13 classes élém et primaire : passage de ½ à ¾,
L’académie chiffre cette mesure à 15 postes.

- Poursuite du déploiement de la stratégie nationale pour l’autisme. Aucun poste annoncé sur l’académie.

Cela doit s’effectuer donc à moyens constants avec comme seule contrainte de ne fermer aucune école “rurale” sauf accord local.

Le SNUipp-FSU a fait remonter les besoins demandés par le terrain et qui n’apparaissent pas dans ces priorités ministérielles : des personnels Rased pour faire face aux difficultés croissantes des élèves, des remplaçant-es pour mettre en place des réunions et des formations sur temps de classe, des places en spécialisés ( ITEP, Ulis …), des moyens pour scolariser les moins de 3 ans, des baisses d’effectifs sur tous les niveaux ... 
Le SNUipp-FSU a aussi fait remonter l’accord ministère/Usep en date du 1er octobre 2019 qui prévoit la création par département d’1 ou d’½ poste de chargé-e de mission pour le renforcement du sport scolaire 1er degré.

Pour y arriver, la rectrice a présenté le projet suivant de dotations départementales :
pour le 16, maintien du nombre de postes
pour le 17, + 12 emplois
pour le 79, - 8 emplois
pour le 86, - 4 emplois

L’administration a indiqué que, pour effectuer cette répartition, elle ne s’était pas appuyée spécifiquement sur les postes à créer dans le cadre des priorités académiques, mais surtout sur le taux d’encadrement en moyens d’enseignement de chaque département , le P/E (100 x nombre d’emplois d’enseignant au numérateur / nombre d’élèves au dénominateur).
Avec cette répartition, le P/E annoncé par l’académie serait de :
pour le 16 : 6.05
pour le 17 : 5.84
pour le 79 : 6.02
pour le 86 : 6.02

Pour le SNUipp-FSU c’est une erreur que l’académie ne s’appuie que sur ce critère du P/E, de nombreuses études et rapports ont montré que cet indicateur ne permettait pas la prise en compte des priorités sociales et territoriales par exemple.

16 : statu quo en terme de postes
Le 16 perdrait 332 élèves à la rentrée 2021. Il est indiqué que la moyenne d’élèves hors GS/CP/CE1 en éducation prioritaire est actuellement de 21.88 élèves par classe.

Sur les priorités académiques, le 16 aurait besoin de 15 postes :
10 postes pour le dédoublement des Grande Section en REP+
3 postes pour augmenter les décharges de direction
2 postes pour limiter à 24 les CP/CE1 hors éducation prioritaire

Au total, avec une dotation nulle, le 16 devra donc trouver 15 moyens, donc par exemple fermer 15 postes, pour répondre aux priorités académiques. 

Pour le SNUipp-FSU, il faut donc une dotation de 15 postes pour le 16 pour lui permettre de répondre aux priorités académiques, et grâce à la baisse des effectifs, de dégager des moyens pour améliorer la situation du terrain en répondant aux demandes : postes spécialisés ( Rased, itep , Upe2A…), remplacement, dispositif “moins de 3 ans” et “plus de maîtres que de classes” ...etc.

17 : + 12 emplois

Le 17 perdrait 984 élèves à la rentrée 2021. Il est indiqué que la moyenne d’élèves hors GS/CP/CE1 en éducation prioritaire est actuellement de 22.85 élèves par classe.

Sur les priorités académiques, le 17 aurait besoin de 43 postes :
11 postes pour le dédoublement des Grande Section en REP+ -> le SNUipp-FSU a questionné sur ce nombre, car une grande partie du dédoublement des GS a déjà eu lieu dans le 17. L’administration va vérifier mais indique que cela ne changera rien à la répartition finale et que ces postes serviront alors à augmenter le nombre de postes pour la limitation à 24 élèves les CP/CE1 hors éducation prioritaire.
6 postes pour augmenter les décharges de direction
26 postes pour limiter à 24 les CP/CE1 hors éducation prioritaire

Au total, avec une dotation positive de 12 postes, le 17 devra donc trouver 31 moyens, donc par exemple fermer 31 postes, pour répondre aux priorités académiques. 

Pour le SNUipp-FSU, il faut donc une dotation de 43 postes pour le 17 pour lui permettre de répondre aux priorités académiques, et grâce à la baisse des effectifs, de dégager des moyens pour améliorer la situation du terrain en répondant aux demandes : postes spécialisés ( Rased, itep , Upe2A…), remplacement, dispositif “moins de 3 ans” et “plus de maîtres que de classes” … etc.

79 : - 8 emplois

Le 79 perdrait 532 élèves à la rentrée 2021. Il est indiqué que la moyenne d’élèves hors GS/CP/CE1 en éducation prioritaire est actuellement de 22.81 élèves par classe.

Sur les priorités académiques, le 79 aurait besoin de 23 postes :
2 postes pour augmenter les décharges de direction -> le SNUipp-FSU a fait remonter le chiffres de 3.55 postes nécessaires, l’administration vérifie pour le CTA
21 postes pour limiter à 24 les CP/CE1 hors éducation prioritaire

Au total, avec une dotation négative de 8 postes, le 79 devra donc trouver 31 moyens, donc par exemple fermer 31 postes, pour répondre aux priorités académiques.

Pour le SNUipp-FSU, il faut donc une dotation de 23 postes pour le 79 pour lui permettre de répondre aux priorités académiques, et grâce à la baisse des effectifs, de dégager des moyens pour améliorer la situation du terrain en répondant aux demandes : postes spécialisés ( Rased, itep , Upe2A…), remplacement, dispositif “moins de 3 ans” et “plus de maîtres que de classes” … etc.

86 : - 4 emplois

Le 86 perdrait 777 élèves à la rentrée 2021. Il est indiqué que la moyenne d’élèves hors GS/CP/CE1 en éducation prioritaire est actuellement de 22.14 élèves par classe.

Sur les priorités académiques, le 86 aurait besoin de 35 postes :
6 postes pour le dédoublement des Grande Section en REP+
4 postes pour augmenter les décharges de direction
25 postes pour limiter à 24 les CP/CE1 hors éducation prioritaire

Au total, avec une dotation négative de 4 postes, le 86 devra donc trouver 39 moyens, donc par exemple fermer 39 postes, pour répondre aux priorités académiques. 

Pour le SNUipp-FSU, il faut donc une dotation de 35 postes pour le 86 pour lui permettre de répondre aux priorités académiques, et grâce à la baisse des effectifs, de dégager des moyens pour améliorer la situation du terrain en répondant aux demandes : postes spécialisés ( Rased, itep , Upe2A…), remplacement, dispositif “moins de 3 ans” et “plus de maîtres que de classes” … etc.

Postes adaptés : maintien du nombre de poste
52 ETP sont conservés pour les dispositifs de santé pour les personnels 1er degré : allègements de service, postes adaptés de courte durée (PACD) et de longue durée (PALD).

Pour le SNUipp-FSU, il faut augmenter ce volume de postes pour solutionner toutes les situations compliquées reconnues par les services médicaux.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Groupe de Travail CTA du 19.01.21 : postes 1er et 2nd degré,

Agenda

<<

2021

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois