CHSCT exceptionnel du 7 décembre

mardi 7 décembre 2021
popularité : 3%

A la demande des organisations syndicales, un CHSCT exceptionnel a eu lieu mardi 7 décembre, suite à de très nombreuses remontées faites via le RSST au sujet des élèves perturbateurs. Le DASEN était présent, ainsi que la DASEN adjointe, le secrétaire général, l’IEN ASH.

L’administration a été questionnée au sujet de l’absence de réponses aux différents RSST liés à cette thématique, ou parfois même de réponses sans solutions concrètes et immédiates. La FSU a relayé le sentiment de nombreux collègues, à savoir l’abandon des équipes par l’administration. En effet, des signalements ont été faits, et ceux-ci se retrouvent sans suites. C’est inadmissible ! L’administration n’a pu qu’abonder dans notre sens, sans pour autant avancer de solutions pour remédier au problème. La seule perspective qui nous est proposée est de nous retrouver mardi 4 janvier 2022. Une bien maigre source de satisfaction ! Ne soyons pas dupes, l’administration n’a pas les moyens suffisants pour proposer quoi que ce soit. Constat amer, certes, mais réel ! Sans que ce ne soit clairement dit, on nous demande donc de composer avec l’austérité mise en place par ce gouvernement. Austérité qui prive les écoles de moyens humains dont auraient pourtant besoin les équipes sur le terrain. Nous en payons aujourd’hui les frais...

Pour espérer une lueur d’espoir dans ce bourbier institutionnel, il nous faut continuer à faire remonter les différentes difficultés. Encore et encore ! Depuis trop longtemps nous avons intégré qu’un « simple » coup de poing, une injure, une menace d’un parent un peu énéervé...faisaient partie de notre travail ! STOP ! Donc saisissez-vous des RSST, faites une saisine du CHSCT si nécessaire, demandez conseil au secrétaire du CHSCT, écrivez nous ! Ne restez pas seul.e face à l’administration ! Il NOUS appartient de faire changer nos conditions de travail !

PDF - 57.7 ko
Déclaration liminaire

PDF - 64.9 ko
CR du CHSCT